Les pompes à piscine : à quoi servent-elles et comment bien les choisir ?

Les pompes à piscine - à quoi servent-elles et comment bien les choisirAccessoire indispensable à l’entretien de votre bassin, la pompe de piscine permet à l’eau de circuler correctement dans le système de filtration, pour qu’elle conserve une bonne qualité et que les baigneurs restent en sécurité. Avant d’acheter cet appareil, il faut bien comprendre ce à quoi il sert, tout en saisissant les critères essentiels pour comparer les différents modèles entre eux.

Comment choisir une pompe à piscine ?

Il existe de nombreux modèles de pompes à piscine sur le marché. Par exemple, une pompe à piscine de la marque Hayward (https://www.technipompe.fr/pompes-de-piscine-hayward-a-vitesse-variable-a205764.php) pourra correspondre à ce qu’une famille recherche pour son installation, alors même qu’elle ne conviendra pas du tout à une autre.

En effet, le choix de la pompe dépend de plusieurs critères différents pour tous. Pour commencer, on définit son modèle selon la taille de la piscine. Concrètement, le débit doit être suffisamment important pour obtenir, en un délai de 4 heures environ, un filtrage total du bassin. De plus, si le local technique est éloigné de la piscine, le dispositif devra être encore plus puissant. Enfin, il faut aussi sélectionner la pompe en fonction du type de filtre utilisé, ainsi que de sa capacité, mais également de la nature de la tuyauterie (plus ou moins longue), du nombre de pièces d’aspiration et de la consommation électrique (pour éviter de voir votre facture énergétique gonfler).

Quel entretien pour une pompe de piscine ?

D’une façon générale, les pompes de piscine reconnues sur le marché témoignent d’une longue durée de vie, à condition d’en prendre soin ! Par exemple, il ne faut jamais la lancer quand les vannes sont fermées — et surtout, ne pas la faire tourner dans le vide. Par ailleurs, pour allonger sa durée de vie, on la range dans un abri sec, on évite absolument de l’exposer à la pluie et aux intempéries. Enfin, il ne faut jamais oublier que cette pompe fonctionne avec de l’électricité et, comme tous les appareils, elle peut surchauffer. En ce sens, on laisse en permanence des espaces libres au niveau des différentes zones consacrées à l’aspiration et à l’aération.

En moyenne, une pompe dont on prend soin peut tenir pendant 8 à 10 ans. Parfois, il arrive que certaines pannes viennent causer du souci aux particuliers. Toutefois, il n’est pas systématiquement obligatoire d’acheter un nouvel appareil : on peut souvent effectuer des réparations seul, en se procurant les pièces détachées nécessaires pour la remise en état.

Peut-on réparer sa pompe de piscine soi-même ?

Les personnes bien habituées à bricoler peuvent résoudre en autonomie certains problèmes usuels, rencontrés de manière assez fréquente avec des pompes de piscine. Par exemple, une petite fuite ne doit pas impressionner : le plus souvent, il suffit de resserrer les raccords. Si cette manœuvre ne suffit pas, il faut simplement commander un joint de couvercle adapté à la pompe, pour que l’étanchéité soit totale.

De plus, quand l’eau ne circule plus du tout, on doit réamorcer la pompe : pour cela, on coupe l’alimentation électrique, on débouche les skimmers, on retire l’air du circuit de filtration ou on fait l’appoint d’eau dans le bassin, car ce phénomène peut provenir d’un volume d’eau insuffisant.