Les piscines : coque, hors-sol …

Alors que quelques années de cela, disposer d’une piscine à domicile était seulement réservé à quelques privilégiés, cet accessoire est dorénavant accessible, grâce entre autres à leur prix qui sont de plus en plus abordable. Quelle piscine pour vous ?

Les différents types de piscines

Selon les statistiques, plus d’un million de familles françaises disposent déjà de leurs piscines à domicile. C’est la preuve que de nos jours, la piscine est un accessoire qui reste disponible et donc à la portée de chaque personne. Sur internet ou dans les boutiques physiques, vous trouverez un large éventail de gammes de piscines, avec des prix très variés. Faisons d’abord la distinction entre une piscine intérieure et extérieure. Le grand avantage d’une piscine intérieure est que les propriétaires ont la possibilité de l’utiliser tout au long de l’année, été comme hiver, condition bien sûr que celle-ci dispose d’un système de chauffage. Mais un des inconvénients rencontrés avec une piscine intérieure, c’est l’humidité que celle-ci engendre dans la pièce où elle est située. Il faudra alors investir dans un déshumidificateur, autrement l’humidité pourra avoir des effets néfastes sur les lieux. Il est vrai que l’on ne pourra réellement profiter d’une piscine extérieure que quand le beau temps est au rendez-vous, néanmoins différemment de l’intérieur, une extérieure nous laisse la possibilité de profiter du soleil et du grand air, dans notre jardin, souvent au milieu d’un paysage verdoyant et fleuri. Rien de tel en période n’estiva qu’une piscine extérieure pour se retrouver en toute convivialité en famille ou avec les amis. Qui plus est, il existe une très grande diversité de modèles de piscine extérieure pour ne citer que la piscine coque, la piscine hors-sol, le spa, le bassin en kit, le monocoque, l’étang de baignade…

L’entretien de la piscine

Intérieure ou extérieure, une piscine nécessite un entretien régulier, pour que l’eau y soit propre, saine, ainsi que limpide et donc non nuisible à la santé des baigneurs. En effet, n’oubliez pas qu’en dehors de la pollution environnementale (poussière, feuilles, insectes, pollen), l’eau d’une piscine est aussi salie par les utilisateurs (peaux mortes, cheveux, sueurs, matières organiques…). Sans compter par les virus et les bactéries qui se développent naturellement dans l’eau d’une piscine, particulièrement si celle-ci est chauffée. Des travaux d’entretien quotidiens seront donc à programmer et si possible au moment où le bassin est vide. Le premier geste est sans doute d’assainir l’eau de la piscine en ôtant à laide d’une épuisette tous les détritus et les débris qui traînent à la surface. Malheureusement, l’épuisette ne sera pas très efficace pour nettoyer en profondeur la piscine. C’est pour cela qu’il faut faire l’usage d’un balai aspirateur ou d’un robot hydraulique à pression. Par ailleurs, une eau de piscine de qualité passe indispensablement aussi une filtration qui se fera par le biais d’une pompe, d’un filtre ou encore d’un skimmer. Ne pas oublier pas non plus d’investir dans une couverture ou un abri de piscine, qui protégera la piscine quand celle-ci n’est pas utilisée. Pour finir, l’hivernage de la piscine est aussi une étape importante à ne pas négliger, à l’aide entre autres d’une bâche et de produits d’hivernage.